450.449.4411

header.logo

870, Ch. du Lac-Seigneurial - J3V 2B5

Maison à étages à vendre - Saint-Bruno-de-Montarville

MLS/SIA : 18188152

2 489 000$

La propriété est située à 18 km de Montréal sur l'un des plus beaux sites au Canada, au coeur du Parc National du Mont-St-Bruno. La maison en pierres de granit est érigée sur un terrain de 6 741 m² avec 82 m linéaires en bordure du lac Seigneurial. Sa structure est en béton, d'où la possibilité d'en faire un intérieur entièrement déstructuré!

Détails de la propriété

Situé près de
Chemin de la Rabastalière E.
Type de propriété
Maison à étages
Type de bâtiment
Isolé
Dimensions du bâtiment
24x8 Mètres irr.
Superficie habitable
-
Dimensions du terrain
-
Superficie du terrain
6 741 Mètres carrés
Zonage
Résidentiel
Année de construction
1928
Reprise de finance
Non

Description des pièces

Niv. Pièces Planchers Détails
Rez-de-chaussée Hall d'entrée Granite (6.10x6.8 P)
Rez-de-chaussée Autre Granite (18x22.10 P irr)
Rez-de-chaussée Salon Bois (18.11x29.4 P irr) Lattes d'érable
Rez-de-chaussée Bureau à domicile Bois (15.6x10.8 P) Lattes d'érable
Rez-de-chaussée Salle à manger Bois (18.8x11.3 P) Lattes d'érable
Rez-de-chaussée Cuisine Céramique (21.7x9.9 P)
Rez-de-chaussée Coin repas Bois (22x9.3 P) Lattes d'érable
Rez-de-chaussée Boudoir Bois (7.8x9.10 P) Lattes d'érable
Rez-de-chaussée Salon Bois (16x19.6 P) Lattes d'érable
Rez-de-chaussée Salle de lavage Céramique (12.9x5.5 P)
Rez-de-chaussée Autre Céramique (8x4.3 P)
Rez-de-chaussée Autre Bois (16.6x14.11 P) Lattes d'érable
Rez-de-chaussée Autre Céramique (4.8x7.10 P)
Rez-de-chaussée Autre Bois (18.8x14.8 P irr) Lattes d'érable
2ième étage Chambre à coucher principale Bois (14.6x17.9 P irr) Lattes d'érable
2ième étage Chambre à coucher Bois (15.1x17.7 P irr) Lattes d'érable
2ième étage Chambre à coucher Bois (9.11x15.7 P irr) Lattes d'érable
2ième étage Chambre à coucher Bois (15.7x10.2 P irr) Lattes d'érable

Caractéristiques

Particularités
Accès à l'eau
Bordé par l'eau
Navigable
Rue privée
Boisé
Appareils en location
Système d'alarme
Armoires
Bois
Mode de chauffage
Eau chaude
Plinthes électriques
Approvisionnement en eau
Eau du lac
Énergie pour le chauffage
Électricité
Mazout
Équipement disponible
Génératrice
Porte de garage électrique
Système d'alarme
Fenêtres
Aluminium
Bois
Fondation
Béton pour la partie visible
Foyers-poêles
Foyer au bois
Garage
Détaché
Double largeur ou plus
Proximité
Golf
Parc-espace vert
École primaire
Ski alpin
École secondaire
Ski de fond
Revêtements
Pierre de granite, pin
Salle de bains/salle d'eau
Attenante à la chambre principale
Baignoire à remous
Douche indépendante
Sous-sol
Entrée indépendante
Vide sanitaire
Stationnement
Extérieur (6)
Au garage (2)
Système d'égouts
Champ d'épuration
Fosse septique
Aménagement du terrain
Paysager
Type de fenêtre
Guillotine
Porte-fenêtre
Toiture
Cuivre
Bardeaux de cèdre
Vue
Sur l'eau
Sur la montagne
Panoramique
Zonage
Résidentiel

Addenda

À la fin du 19e siècle, le domaine de la montagne faisait partie de la Seigneurie de Montarville, propriété du seigneur Olivier-Théophile Bruneau dont la famille fut liée au premier seigneur de la région, Pierre Boucher (Boucherville). Le Seigneur Boucher et Le Baron Pierre Lemoyne d'Iberville de Longueuil construisirent au 18e siècle des moulins à eaux pour y moudre le grain des terres d'en haut. Il existe encore aujourd'hui le dernier de ces moulins situé entre les lacs Seigneurial et du Moulin.

C'est en 1897 qu'un riche banquier de Montréal, Edison Loy Pease, directeur général de la Banque Royale du Canada, acheta 1000 acres sur la montagne et ses 5 lacs au Seigneur Bruneau. Pease avec des amis fondèrent en 1899 la Mount Bruno Association pour gérer et entretenir un vaste domaine privé de villégiature en copropriété. Ils seront également à l'origine de la création du Mount Bruno Country Golf Club, un club des plus exclusifs au Canada et toujours en opération. Pease et ses amis bâtirent 12 maisons à la fin du 19e et au début du 20e siècle. Il n'en reste de nos jours que 11, dont 9 situées aux abords du lac.

C'est par l'intervention du maire de St-Bruno et ancien directeur du Devoir, Gérard Fillion, que le gouvernement du Québec expropria tous les terrains non construits du domaine pour créer en 1975 le Parc National du Mont Saint-Bruno, dont la mission vise la préservation de sa flore unique (574 espèces végétales dont 24 rares) et sa faune sauvage (38 espèces de mammifères et 234 espèces d'oiseaux, soit 72 % des espèces représentées au Québec).

Sises au milieu du Parc National, ces 9 maisons seront à jamais les seules maisons présentes. Les propriétaires jouissent d'un cadre de vie enchanteur dans une nature sauvage à seulement 15 minutes de Montréal. Ils profitent de droits exclusifs, tels que la baignade, circuler en bateau motorisé (électrique), installer un quai face à leur résidence et y pêcher.